Qui a inventé la tirelire ?

invention, monnaie, moyen-age, tirelire -

Qui a inventé la tirelire ?

de lecture - mots

Les origines de la tirelire 

La tirelire est l’objet d’épargne le plus ancien et le plus connu, cependant cet objet si simple d’utilisation renferme de nombreux mystères : de quand date-elle et qui l’a inventé ? A-t-elle toujours eu la même fonction ? Pourquoi l’utilisons-nous toujours aujourd’hui ?

Ma Jolie Tirelire vous accompagne dans la découverte de ce petit bout d’histoire, pour tout savoir sur l’apparition de la tirelire telle qu’on la connait aujourd’hui.

La tirelire n’est pas un objet inconnu pour la majorité des gens de notre époque. Certaines personnes la connaissent depuis leur plus jeune âge. Nombreux sont les parents qui, dans le but de devenir économes, ont initié leurs enfants à utiliser une tirelire pour comprendre dès leur plus jeune âge la notion d’épargne. La tirelire est un contenant creux doté d’une fente assez large pour y mettre de l’argent.

Symbole d’économie et de placement financier, la tirelire en forme de cochon est apparue en Europe au 15ème siècle en Grande-Bretagne mais le concept de tirelire est bien plus ancien. Dès l’antiquité, on retrouve chez les peuples d’Europe centrale et du Moyen-Orient, de nombreux objets ayant pour but de stocker de l’argent pour le transporter ou le cacher.

Dans cet article, nous allons voir ensemble les différentes significations de la tirelire dans le monde. Comment sont apparues les premières tirelires, quel peuple les a inventé et quand.

Après avoir lu ces lignes, vous connaîtrez parfaitement tout l’univers des tirelires, de leur invention à leur signification selon les régions du monde.

Commençons sans plus attendre

Tirelire en bois

La notion d’épargne et l’origine des premières tirelires

La notion d'épargne dans l’histoire remonte à très longtemps, elle suit de près l’apparition de la monnaie.  En effet, même si l’on retrouve des traces de monnaie primitive comme la pierre ou le sel très ancienne, la monnaie métallique fait son apparition chez les Grecs et les Lydiens au 7ème siècle avant J-C. À cette époque et jusqu’à l’empire Romain, il était coutume de conserver son « argent » dans des pots scellés en terre cuite nommé des Thésaurus, ils étaient dotés d’une fente pour y glisser ses pièces (voir photo ci-dessous). Lorsque ceux-ci étaient pleins, les propriétaires les cassés pour en récupérer leur contenu. Cette pratique est considérée comme une conception archaïque de la tirelire.

À l’époque, les peuples Grecs fabriquaient ces Thésaurus en forme de temples miniaturisés pour stocker leurs pièces sous la garde des dieux puis au fil du temps, ils ont créé différentes tirelires en formes d’animaux notamment pour leur symbolique dans la culture de l’époque.

Puis peu à peu, l’utilisation des tirelires est de moins en moins répandue en Europe, jusqu’au début du moyen-âge où son utilisation est presque totalement abolie, et seuls ceux qui ressentaient le besoin de cacher leur argent s’en servaient . Mais de nouvelles inventions remettent la tirelire sur le devant de la scène. 

Première Tirelire

L’évolution des tirelires au Moyen-Âge

Au Moyen-Âge, et plus particulièrement à la Renaissance, les tirelires se modifient et l’on voit apparaître les premières façons de sécuriser sa tirelire par des nouveaux systèmes de fermeture. Les premiers mécanismes tels que les serrures et les verrous en acier, font leur apparition. En effet c’est à cette époque que l’artisan serrurier apparaît en France notamment en Picardie qui devient le berceau de la serrure en France.

Ces mécanismes sont toutefois accessibles seulement pour une riche élite et assez complexe ce qui rend leur utilisation assez peu pratique, ainsi les tirelires en terre cuite restent celles dont on retrouve le plus de traces de nos jours et qui étaient le plus utilisées à l’époque.

Cependant si autrefois les tirelires devaient toutes être cassées afin de libérer l’argent qu'elles contenaient, ce n'est désormais plus le cas, les serrures permettent dorénavant de les réutiliser et de garder son argent en sécurité. 

Par conséquent de nouveaux matériaux sont utilisés pour leur fabrication, en effet, les tirelires en métal (voir photo ci-dessous) ainsi qu’en bois et en cuir voient le jour.

Tirelire ancienne en métal
Au 17ème siècle les premières tirelires en faïence apparaissent, provenant notamment de Delft à l’actuel Pays-Bas et voulant imiter les porcelaines d’Orient souvent sphériques et ornés de décors bleus.

En France c’est à la même période que la porcelaine est découverte. Certaines tirelires commencent à être fabriquées avec ce matériau nouveau et très recherché. Elles étaient réservées pour des élites fortunées, ayant les moyens de s’offrir des pièces raffinées.

En plus d’être un objet d’épargne, les tirelires deviennent donc également des objets de décoration servant à montrer sa richesse et à se distinguer.

Elles deviennent des objets d’art et de collection, ainsi les matériaux avec lesquels elles sont réalisées sont bien plus précieux, les tirelires sont alors en ivoire, en argent, en or, bronze doré, en marqueterie de bois et de paille. De même les bois employés sont plus nobles comme l’ébène, le bois de rose, le palissandre...  

Puis elles évoluent pour devenir plus originales et les potiers vont alors commencer à représenter des sujets du quotidien, comme des objets ou des animaux tels que des chiens, des chats et notamment le fameux cochon, de même que la poule pondeuse, souvent représentée sur un nid, couvant ses œufs, qui étaient des signes de prospérité chez les paysans. 

Fabricant de Tirelire

 L’âge d’or des tirelires

C’est à la révolution industrielle vers 1840 que commence l’âge d’or de la tirelire, cette dernière permet un grand avancement technologique dans la création de nombreux objets, dont la tirelire qui devient un produit de consommation courant. Elles deviennent disponible dès lors dans les grands magasins et sont réalisées en usine à la chaîne.

Les plus belles tirelires et les plus connues sont produites à cette période, le plus souvent souvent en barbotine, de nombreux autres matériaux moins précieux sont aussi employés à cette époque, comme le plâtre, le carton, le métal et le plastique. Ces matériaux, peu couteux et disponibles en abondance rendent les tirelires peu chères, et beaucoup de commerces en vendent. À cette époque les tirelires sont toujours principalement en céramique et doivent toujours être cassées.

De même les formes se diversifient, des imitations de meuble ou des objets de la vie quotidienne peuvent devenir des tirelires et également des formes plus originales comme des troncs, des barils ou des coffres mais aussi des personnages célèbres et de nombreux animaux exotiques.

La figure de l’ours se développe car il est symbole de prévoyance, accumulant de la graisse pour l'hiver. L'éléphant, quant à lui, apporte puissance et richesse à son propriétaire.

Tirelire en fonte Américaine

C’est en Amérique du Nord à cette période que les tirelires avec un bouchon voient le jour, en effet, dans cette région les tirelires en fonte (voir photo ci-dessus) sont très répandues, et comme cela serait beaucoup trop dangereux d’essayer de casser une tirelire en fonte, les artisans ont ajouté un bouchon ce qui rend la tirelire réutilisable. La demande fut tellement élevée dans cette région que beaucoup de contrefaçon se sont insérées sur le marché.

Au début du 20ème siècle, les tirelires sont désormais des objets ludiques et très variés, elles deviennent des articles d’exportation et de tourisme, que l’on achète et que l’on offre d’ailleurs volontiers comme cadeau de voyage.

Véritables révélateurs des habitudes et des modes de l’époque par leurs couleurs et leur forme, elles mettent en avant les évolutions techniques du siècle comme les paquebots, voitures ou encore les télévisions. Tout ce qui était populaire pouvait devenir une tirelire, les sports en vogue tels que le cyclisme et les J.O, par exemple ou les personnages célèbres de l’époque. Ces objets, souvent d’une seule couleur étaient fabriqués en beaucoup d’exemplaires, restant ainsi abordables, mais de facture peu soignée. Il existe de nombreux modèles identiques, dont seules les couleurs variaient. De même les faïenceries font preuve de beaucoup d'originalité pour diversifier leur production et proposer de nouvelles formes comme des chaussures, des fruits et des légumes.

Les tirelires deviennent des supports de choix pour la publicité et les entreprises, l’arrivée des dessins animés et des bandes dessinées, dans les années 1930 permet à de nombreuses manufactures Françaises comme celles d’Onnaing et de Desvres de s'inspirer de Disney.

La Tirelire de nos jours

La Tirelire de nos jours

Au 21ème siècle, la tirelire reste un objet incontournable dans les foyers Français, avec toute sa symbolique, elle est souvent offert en cadeau à un enfant pour sa naissance, noël ou son baptême. Mais elle est également en vogue chez les adultes, notamment pour arrêter de fumer, pour un voyage, ou comme une décoration.

Dans certains foyers, elles s’adaptent au goût du jour, pour faire plaisir aux enfants qui y placent l’argent de la petite souris par exemple. Ainsi, l’on voit fleurir sur les tables de nuit modernes des licornes rayonnantes de couleurs, des cochons toujours plus originaux, des dinosaures souriants, drôles, ou encore même des tirelires électroniques.

La tirelire a donc eu des heures de gloire, avec une apogée au milieu 19ème siècle et debut du 20ème et on peut constater qu’elle a toujours de beaux jours devant elle.

Maintenant que vous connaissez l’origine de la tirelire et son évolution à travers les époques et les régions, le meilleur moyen de continuer à faire vivre cette objet historique est d’adopter une de nos tirelires parmi les dizaines à votre disposition.  

 

Tirelire electronique

 

Si vous avez une tirelire mais que vous avez des difficultés à y déposer de l'argent et ainsi à économiser, découvrez notre article sur : Comment remplir sa tirelire régulièrement et rapidement ?


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.