symbolique licorne

La symbolique de la Licorne

La Licorne, plus qu’un animal imaginaire, un symbole ?

Quand vous imaginez un animal imaginaire aux pouvoirs magiques surprenant et plein de bonté à qui pensez-vous ? À la licorne bien sûr !

Cette animal mythologique est une source d’imagination et d’inspiration depuis des siècles. De nombreux artistes la représente depuis des siècles sur des milliers de tableaux, fresques, tapisseries, sculptures, ect..  Vous pouvez en découvrir certains au musée de Cluny, le musée national du moyen-âge dans lequel vous retrouverez les nombreuses croyances dont était adepte la population de l’époque. De nos jours la licorne est devenue un symbole populaire, adorée des enfants on la retrouve souvent sous la forme de déguisement, de peluche, de jouets ou encore de tirelires. La licorne plaît par sa pureté et son élégance sans défaut.

Bienvenue sur Ma Jolie Tirelire, le site de tirelires au service de vos économies. Aujourd’hui nous allons voir ensemble la signification de cet animal magique à travers les siècles et jusqu’à nos jours.

La symbolique de la licorne varie grandement selon les régions du monde où vous les rencontrerez. Son pelage blanc à longtemps était associé à la lune et donc à l’énergie féminine. Ce symbole de féminité représente également la pureté et l’innocence.

symbole licorne 

Commençons tout d’abord par nous poser la question : « Une licorne ? Qu’est ce que c’est ? »

La licorne est une créature imaginaire qui a été décrite pour la première fois dans l’antiquité. Elle se définie comme un animal proche du cheval avec une unique corne centrale sur la tête, pointue et torsadée. C’est d’ailleurs de sa corne que sont issus ses pouvoirs. Sa première représentation est réalisée dans la vallée de l’Indus en -2600 avant notre ère. Elle était représentée sur les sceaux ( empreinte destinée à garantir l'authenticité d'un document ). Puis également présente en Asie et en Grèce, elle a été mentionnée à de multiples reprises dans les contes des écrivains Grecques Ctesias ou encore Strabon. En Europe c’est au Moyen Âge et jusqu’à la Renaissance que cet animal est représenté. Il était décrit comme une créature habitant dans la forêt, très sauvage et rare. Symbole de pureté et de grâce, seule une vierge pouvait la capturer.

tirelire licorne céramique

La licorne en Europe

De toutes les créatures légendaires imaginées par l’homme comme l’immortel phénix ou le terrifiant dragon, la licorne est une des rares créatures aimées et appréciées par le peuple. Cet animal magique est toujours représenté comme pacifique, symbole de force et de noblesse, elle est considérée pendant longtemps comme porte-bonheur pour toutes les personnes ayant la chance d’en croiser une. Il existe de nombreux ouvrages présentant les exploits des licornes comme des bestiaires médiévaux ou des récits d’explorateurs.

Pour les Européens du Moyen Âge les licornes étaient des animaux exotiques qui vivaient sur d’autres continents comme l’Inde ou la Perse. Cet animal n’avait rien d’extraordinaire et d’imaginaire pour l’époque puisque la magie faisait partie des croyances locales. Cette espèce animal lointaine était tout autant appréciée dans les récits de voyageurs que la girafe qui passionnait les foules avec son long cou improbable ou encore l’hippopotame qui terrifiait les enfants et était présenté comme un monstre dangereux et très agressif.

En revanche on a toujours attribué à la licorne des qualités mystiques et certaines capacités inexplicables. Ces dernières ont fait de cet animal la légende qu’il est aujourd’hui. De nos jours, tout le monde s’accorde à dire que les licornes sont des animaux magiques et imaginaires.

La Licorne parmi les sciences

C’est majoritairement au Moyen Âge que la licorne a énormément gagnée en popularité. À tel point qu’en 1612, Petrus Plancius (astronome et cartographe flamand) a intégré la constellation de la licorne à sa carte des étoiles.

C’est à cette même période et jusqu’à la fin de la Renaissance que la renommé de la licorne prit de l’ampleur. Et cela notamment grâce aux pouvoirs attribués à sa corne : elle serait un remède contre absolument toutes les maladies et les poisons.

Dans son remarquable ouvrage sur la licorne au moyen âge, le bien nommé Jurgen Werinhard Einhorn rappelle ainsi que le Grec Ktesias, médecin de la reine Parysatis à la cour d'Artaxerxes II, décrit en 389 dans ses Indika un âne blanc de l'Inde dont l'unique corne, réduite en poudre, sert de remède contre les venins.

De même dans le livre VII de son Liber subtilitatum, Hildegard raconte en effet que le foie de la licorne, une fois pulvérisé et mis en onguent, est infaillible contre la lèpre.

Également une corne de licorne devait également détecter des poisons en se mettant à suer. C’est ainsi que de nombreuses familles aisées étaient prête à payer des sommes importantes pour ce qu’ils pensaient être des cornes de licorne.

La licorne, les preuves de son existence 

Gracieuse comme un cheval pur-sang avec une longue corne unique sur le front, la  licorne fascine les hommes depuis l’antiquité. La bible latine du IV ème siècle en fait référence et témoigne de sa force extraordinaire. Les preuves de l’existence des licornes sont faites lorsque des apparitions sont constatées dans des forêts allemandes et indiennes, de même des récits de médecine comme ceux de Wolfram racontent la capture de licornes à des fins scientifiques :

« Wolfram est le seul à prôner pour remède le coeur de l'animal. Cette médication impliquait que l'on tuât d'abord la licorne après l'avoir capturée. Ce que Wolfram confirme plus tard lui-même (613, 25-26). Or aucune des versions allemandes du Physiologus ne signale la mort de l'animal. On y apprend que la bête est emmenée, après qu'elle se fut endormie dans le giron d'une pucelle, au palais du roi. Mais la mort de la licorne restait sans doute implicite, car les illustrations de l'épisode, qui vont au delà du texte, présentent généralement des chasseurs prêts à tirer sur l'animal. Et, de fait, la version du récit que donne Philippe de Thaon vers 1130 dans son bestiaire relate la mort de la licorne » source Open Edition.

De même des preuves matérielles font leur apparition, de véritables cornes de licorne étaient en vente, elles étaient censées purifier l’eau, détecter les poisons et sauver ses propriétaires de toutes les maladies. Ces cornes étaient des biens extrêmement précieux, chers et rares destinés à la royauté et aux nobles.

signification licorne

La Licorne symbole d’amour et de religion

La rareté de cet animal à permit d’accroître fortement sa symbolique à travers les siècles. Une signification spirituelle et religieuse a été attribuée à la licorne.

Représentant un symbole du Christ et une allégorie de la passion, elles sont devenues des emblèmes d’amour et de courtoisie à travers les époques. Alors qu’aucun homme ni aucune armée ne pouvait capturer ou ne serait-ce que s’approcher de cet animal, la vue et l’odeur d’une jeune fille vierge aurait permit de dompter la créature.

La licorne de nos jours

Imaginiez-vous que la licorne dont raffolent les petites filles existent depuis si longtemps ?

La licorne continue malgré tout aujourd’hui à parcourir la culture populaire et elle est plus que jamais au sommet de sa gloire depuis le début du XX ème siècle. En effet, C.S. Lewis a raconté dans un poème de 1948 que les licornes avaient disparu, car elles avaient raté l’embarquement de l’arche de Noé.

Cette histoire a été reprise en 1958 par Hoch dans une courte nouvelle, par Shel Silverstein dans une chanson en 1962 et par Geraldine McCaughrean dans un livre pour enfants de 1997.

Dans chacune de ces variantes, les licornes ont disparu car elles ont manqué l’arche de Noé, en revanche la raison pour laquelle les licornes manquent le bateau est différente.

L’oeuvre la plus connu et la plus apprécié sur les licornes et sans aucun doute : The Last Unicorn de Peter S. Beagle. Ce roman raconte comment une licorne part à la recherche de ses congénères portées disparues afin de les libérer. On peut y retrouver toutes les légendes concernant les licornes notamment leur capacité à soigner les autres espèces mais également la capture de certaines d’entres elles par de jeunes filles vierges. Certaines licornes aux pouvoirs miraculeux peuvent même ressusciter les morts. Dans ce roman fantastique, Beagle raconte le combat entre un taureau et une licorne et le sauvetage des licornes grâce à la dernière représentent de cette espèce.

De nos jours la licorne n’a plus l’importance qu’elle pouvait avoir il y a de cela quelques siècles. En effet, aujourd’hui cette dernière est toujours représentée comme un animal imaginaire. Mais cela ne diminue pas pour autant son importance dans la culture des enfants qui aiment toujours autant leurs peluches licornes.

 

Ainsi la licorne est née dans l’antiquité et à traverser les époques pour devenir le symbole quelle est aujourd’hui. Plus qu’un simple animal mythologique, ce cheval blanc est synonyme de chasteté, de pureté et d’amour. Elle à traverser les époques pour continuer à émerveiller les enfants et travers de nombreuses oeuvres cinématographiques, des livres, ect.. 

Et pour émerveiller vos enfants et les éduquez à devenir des adultes responsables venez découvrir notre collection de tirelire licorne. Pour qu’ils puissent économiser leur première pièces avec des étoiles dans les yeux.

tirelire licorne

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés